Twitter outil de communication ou effet de mode ?

J’ai cherché à analyser, étant connecté sur Twitter, comme beaucoup… Si ce service est réellement utile ou « s’il faut y être », pour passer pour quelqu’un « qui est bien dans le move »… Vous connaissez ma paresse intellectuelle légendaire, j’ai eu le réflexe de base : Google.

Voici donc des avis d’experts (?) :

Une spécialiste en intelligence économique …ils utilisaient Twitter à des fins de veille…

Je n’ai jamais caché le peu d’estime que m’inspirent les services de micro blogging à la Twitter, malgré mes 3265 Twits and counting. Je ris gentiment au nez de ceux qui tentent de me convaincre qu’ils l’utilisent à des fins professionnelles, comme si l’on pouvait développer ou même exprimer correctement une idée dans son contexte en 140 caractères. Sauf que ce ne sont pas les interactions entre les utilisateurs, ni même les informations émises dans les twits qui les intéressent, mais les liens hypertextes, c’est à dire les informations relayées dans ces vagues de non informations.

Là où cela devient intéressant, c’est quand on combine cet échange d’informations avec le besoin de reconnaissance, et par là même de crédibilité, d’une grande partie de la mouvance web social. Les informations ont en effet une tendance plus nette à l’exactitude – ceci m’empêchant pas une vérification ultérieure – tout en permettant de connaître immédiatement les tendances du moment. Une information spécialisée, pré filtrée, d’une confiance relative, et parfois pertinente, que demander de plus dans le cadre d’une veille informationnelle ?

Source : http://t37.net

Donc, pour cette personne, on ne peut communiquer efficacement avec Twitter. En revanche, on peut trouver des infos parfois pertinentes…

Le cabinet Sysomos a publié en Juin dernier une étude sur Twitter, et les résultats modèrent un peu l’enthousiasme délirant des média sur ce nouveau service.

On retiendra quelques statistiques sur les utilisateurs de Twitter :

  • 72,5% ont rejoint la communauté Twitter entre Janvier et Juin 2009
  • 85,3% postent moins d’un message par jour
  • 21,0% n’ont jamais posté le moindre message
  • 93,6% ont moins de 100 followers
  • 92,4% suivent moins de 100 personnes
  • 5% représentent 75% de l’activité
Ces chiffres datent de 2009… Bon disons que ca a peu changé…
On remarque que 21 % des gens n’ont pas posté de messages…
Par ailleurs, suivre 100 personnes, ca dilue un peu le message… Dans une journée formée de 24 heures, quand a t on le temps de suivre 100 personnes postant au moins un message par jour ?
Mon expérience personnelle est que je n’ai aucun retour de Twitter sur la fréquentation de mon blog… Je poste pourtant automatiquement depuis celui ci.
Ma conclusion est que je vais garder mon compte ouvert, mais que je ne perdrais pas de temps à l’alimenter en dehors des posts automatiques…
Purée comment je suis trop dur.
Publicités