Un bonne campagne à l’ancienne…

Comme pour riposter à la bataille mystique enclenchée par le camp du président sortant, des sacrifices ont été faits hier nuit dans différentes places symboliques du Sénégal.

Des personnes « indépendantes » de la société civile et des opposants ont tué simultanément trois coqs noirs et trois vaches noires sur une plage située dans la commune de Rufisque ouest.

La même scène s’est produite à Yoff et à St-Louis.

Ces trois villes ont la particularité d’être des villes « sécurisées » par des « génies protecteurs ».

Au total donc, neuf chèvres, neuf bœufs et neufs coqs ont été sacrifiés dans ces villes traditionnelles. Les initiateurs de la trouvaille ont pris la ferme résolution de contrer les féticheurs « recrutés » par Wade et ses alliés en vue du second tour (La Tribune).

source: Seneweb.com

 

 

Je voudrais ajouter un mot pour les profanes : les génies protecteurs sont des êtres que nous ne voyons pas, mais qui sont présents à certains endroits du Sénégal, et notamment à Ouackam, où ils ont leurs maisons.

Ces maisons sont gardées par des personnes ayant reçu de leurs ancêtres les enseignements, ou le don de pouvoir s’occuper d’eux, ils sont parfois exigeants… On les nourrit de lait caillé, d’eau… Et leur présence protège l’environnement.

Ils peuvent aussi protéger les personnes qui leur font des sacrifices.

Advertisements