La perte de leurs privilèges… ou pas ?

Privilège ?Sentent-ils la fin de leur règne ou craignent-ils simplement la perte de leurs privilèges ? En tout cas, c’est une attitude qui est assez expressive du côté de la coalition « les Fal 2012 ». En effet, depuis les fameux résultats du 26 février qui ont conduit leur candidat à un deuxième tour plein d’incertitudes, des proches collaborateurs de Me Wade, dont beaucoup de ministres, Directeurs généraux et autres parlementaires, à qui le Président de la République sortant avait « donné » des voitures de la Présidence de la République, sont en train d’exercer une pression énorme sur le patron d’une société concessionnaire qui travaille beaucoup avec l’Etat pour que les véhicules soient mutés à leurs noms. Mais selon le journal L’As, le concessionnaire s’y oppose. Il exige un ordre de la Présidence avant de s’exécuter. « Matin, midi, soir, cet homme d’affaires est envahi par ces dignitaires qui souhaitent qu’avant le 25 mars, jour du deuxième tour de l’élection présidentielle, les bolides qu’ils ont soient immatriculés à leurs noms afin qu’une fois dans l’opposition, ils continuent à garder leurs privilèges », révèlent les sources du journal.

source: Seneweb.com

Advertisements

2 réponses à “La perte de leurs privilèges… ou pas ?

Les commentaires sont fermés.